Bombardement de Pâques 1941

Dans la nuit du 14 au 15 avril 1941, la R.A.F effectue un bombardement aérien sur Brest. Ce sont les croiseurs lourds allemands de Laninon qui sont la cible de 94 bombardiers. Il y a du brouillard et beaucoup de nuage vers 23h30 quand l’alerte retentit dans la ville. 

Le bombardement

La première vague d’avions s’active dans le ciel jusqu’à 2 heures du matin, la sirène retentit pour annoncer la fin du bombardement. Mais quinze minutes plus tard, elle retentit à nouveau, une deuxième vague de bombardiers passe sur la ville. Pendant encore deux heures la ville reçoit aléatoirement les chapelets des aviateurs du Commonwealth, qui eux se débattent avec la météo peu favorable et la D.C.A allemande. Vers 4 heures du matin, le ciel se vide des appareils de la R.A.F. Quelques blessés commencent à arriver à l’hospice civil pour être soigné.  Le répit n’est que de courte durée car vingt minutes plus tard une troisième vague de bombardiers survole Brest.

Impacts des bombes sur la ville (cliquer pour agrandir)

Crédit photo – Archives de Brest (5FI00848 )

L’hospice civil

C’est lors de cette dernière vague que le drame se déroule. L’hospice civil de la rue Traverse est touché vers 4h45 par un chapelet de bombes. Il y a plus de 330 personnes à l’intérieur; vieillards, enfants, femmes venant d’accoucher, malades et personnels. Le bâtiment est durement éprouvé et les dégâts sont considérables. Il n’y avait aucun repère aérien pour indiquer aux aviateurs qu’il s’agissait d’un hospice, quand bien même ce fut le cas, la météo n’aurait sans doute pas permise de repérer ces symboles.

L’hospice civil après le bombardement

Crédit photo – Archives de Brest (2Fi02713)

Les victimes

Il y a dans le centre de Brest 69 tués à déplorer dont 55 à l’hospice civil. A ceci il faut ajouter les victimes de Recouvrance, Saint-Pierre, Saint-Marc et Lambézellec.

Hospice civil
  1. ABALEA Charles (64 ans)
  2. ABOLIVIER Yves (51 ans)
  3. ABYVEN Marie (62 ans)
  4. BALCON François (69 ans)
  5. BARS Pierre (8 ans)
  6. BOURGET Alexis (37 ans)
  7. CABIOCH Henriette (80 ans)
  8. CARADEC Jean (64 ans)
  9. CLOAREC Jean (68 ans)
  10. CLOAREC Pierre (1 an)
  11. COUCHARD Anna (75 ans)
  12. CRAVE Fernand (38 ans)
  13. DE SERIERE Marie (53 ans)
  14. DUGUY Marie (66 ans)
  15. DUROS Marie (80 ans)
  16. GOACOLOU Yves (76 ans)
  17. GOULARD Marie (68 ans)
  18. JAOUEN Ernestine (76 ans)
  19. KERBRAD Heloïse (86 ans)
  20. KERHORNOU Anne (43 ans)
  21. LE BORGNE Jeanne (80 ans)
  22. LE FRANC Gustave (69 ans)
  23. LE GALL Elisa (78 ans)
  24. LE JEUNE Jeanne (58 ans)
  25. LE MAITRE Louis (41 ans)
  26. LE PHUEZ Marguerite (10 ans)
  27. LE SAUX Catherine (66 ans)
  28. LUCAS Jean (13 ans)
  29. MADEC Marie (48 ans)
  30. MARTIN Marie (47 ans)
  31. MORVAN Angélina (60 ans)
  32. MORVAN Léontine (23 ans)
  33. NICOL Julia (61 ans)
  34. NICOLAS Anne (55 ans)
  35. OLLIVIER Catherine (57 ans)
  36. PENDUFF Jean (65 ans)
  37. PERON Jacques (67 ans)
  38. PERON Jean (68 ans)
  39. PICHON Marie-Anne (65 ans)
  40. POULLAOUEC Yves (19 ans)
  41. POULMARC’H Marguerite (78 ans)
  42. PRIGENT François (78 ans)
  43. RANCEAU Gabriel (36 ans)
  44. REGUER Augustine (30 ans)
  45. RIOU Denise (9 ans)
  46. RODRIGUES Daniel (2 ans)
  47. SANQUER Joseph (44 ans)
  48. YVINEC Jacques (76 ans)
  49. Inconnue
  50. Inconnue
Place La Tour d’Auvergne
  1. BONDER Anne (40 ans)
  2. CADIOU Gabriel (14 ans)
  3. LAVERGNE Simone (38 ans)
  4. MARTIN Claude (5 ans)
  5. MARTIN Jean (10 ans)
  6. MARTIN Maurice (12 ans)
  7. MARTIN Maurice (37 ans)
  8. MOUDENNER Monique (1 an)
  9. RIVAILLE Mélanie (64 ans)
Hôpital Maritime (rue Lannouron)

Beaucoup de blessés seront transférés après le bombardement à l’hôpital Maritime. Il y aura plusieurs des suites de leurs blessures.

  1. BONIFACE Joseph (54 ans)
  2. GUENOLE Françoise (26 ans)
  3. JAFFRES François (61 ans)
  4. JESTIN Yves (41 ans)
  5. KLOGOT Henri (2 ans)
Rue du Château
  1. CRENN Eugène (69 ans)
  2. FREMIN Edmond (42 ans)
  3. HARDEL Suzanne (36 ans)
  4. SALIOU Marie (20 ans)
Rue Emile Zola
  1. LE CUFF Jeanne (37 ans)
Recouvrance
  1. HASCOET Yves (45 ans)

 

L’enterrement à Kerfautras (cliquer pour agrandir)

Crédit photo – Dépêche de Brest

Conséquences

En cours de rédaction

Sources
  • La Dépêche de Brest
  • Etat-civil de Brest Métropole
  • Archives de Brest