De nos jours

Retour

 

Rappelle-toi, Barbara il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là

Jacques Prévert

Le Brest que l’on arpente désormais chaque jour ne laisse que peu de place à l’ancien Brest, celui d’avant, celui des combats. Si tant de choses ont changées, il reste, disséminé ici et là des traces du douloureux passé de la Forteresse Brestoise. Par une simple plaque, un bout de mûr ou une association, le vieux Brest ne meurt pas. Je souhaite lister sur cette page les personnes qui, bien souvent bénévolement, oeuvre pour préserver cette mémoire collective. Je souhaite également lister tout les lieux qui évoquent encore la fureur des combats et le vieux Brest, celui que les moins de 70 ans, ne peuvent pas connaître.